Clément,

Boucher

J’ai vécu depuis toute petite dans l’univers de la boucherie puisque mes parents avaient un magasin dans la petite ville où je suis née. J’étais fascinée par les gestes de mon père, la façon dont il découpait la viande… et c’est donc tout naturellement que j’ai choisi de faire un CAP Boucher.

Dans l’atelier où je fais mon apprentissage, j’apprends toutes les techniques du désossage, du parage, de la découpe, le travail des différentes sortes et pièces de viandes en relation avec leur mode de consommation et de cuisson. J’adore ficeler les rôtis, tailler des escalopes très fines, désosser une épaule ou un gigot d’agneau. Après le CAP, j’aimerais faire un BP Boucher, me forger une bonne expérience et prendre dans quelques années la succession de mon père. Travailler pour des gens que l’on connaît depuis toujours, leur fournir la meilleure viande, c’est vraiment mon rêve !